Smartphones, Applications natives ou web ?

article-smartphones-ou-va-t-on

Il serait très périlleux de faire des prédictions à long terme. Cette année BlackBerry revient en force et Microsoft/Nokia n’ont pas dit leur dernier mot. Android continue sa progression fulgurante. L’iPhone est passé d’un écran 4:3 vers l’écran 16:9. Une chose est sûr, l’univers des smartphones continue à bouger très rapidement et annonce encore de nombreux retournements de situation.

L’écosystème des smartphones offre deux principales manières d’accéder à l’information : les Applications Natives qui sont téléchargeables depuis les “stores” et les Applications Web via le navigateur internet.

Application Native pour qui? à quel prix?

Les applications natives font grand écho dans les médias, car on parle ici de millions d’installations de telle ou telle application. Il s’agit principalement d’applications comme Facebook ou Instagram qui visent un public de divertissement international. Mais qu’en est-il pour des agences immobilières?

Une application native est développée spécifiquement pour un OS. Jusqu’à récemment on pouvait cibler les iPhones pour toucher une grande majorité des utilisateurs en Suisse. Mais l’année passé Android est arrivé avec plus de 30% de l’usage mobile, et cette proportion grandit rapidement, on ne peut donc plus omettre ces utilisateurs de l’équation mobile.

Avec plus de 500’000 apps sur iOS et 450’000 sur Android, sachant que l’utilisateur moyen installe 40 apps sur son smartphone et n’en n’utilise moins d’une dizaine régulièrement, seules 0.00002% des applications atteignent leur cible. Une campagne d’annonces sur les médias traditionnaux (presse, radio, affichage) a un impact bien supérieur pour un budget équivalent.

Fragmentation Android, vous en avez entendu parler?

Derrière Android se cache une myriade de versions de l’OS et surtout quantité de tailles d’écrans et de marques (Samsung, HTC, LG, Sony, …). Tous ces smartphones ont des caractéristiques différentes qui rendent le développement d’applications natives très complexe et coûteux, c’est ce qu’on appelle la fragmentation.

Investir sur une tendance c’est parier à l’aveugle

Par les applications natives, il est très difficile de parier aujourd’hui sur la solution qui sera encore viable dans 6 mois. Une chose est sûr cependant, les smartphones consomment internet depuis plus de 4 ans et ce sera toujours vrai demain. Cela tous les fabricants le savent et améliorent leurs modèles pour être toujours plus performant sur ce point.

Applications Web, la solution universelle?

Une application Web mobile consiste avant tout à tirer parti de l’universalité d’Internet. La caractéristique principale qui distingue une application Web mobile d’un site web standard, c’est qu’il est conçu pour un petit écran tactile.

Comme tout site Web, les applications Web mobiles peuvent afficher du contenu du texte, des photos et de la vidéo. Ils peuvent également accéder à des fonctionnalités mobiles spécifiques telles que click-to-call (pour composer un numéro de téléphone) ou la géolocalisation.

Une application Web mobile dispose d’un certain nombre d’avantages inhérents sur les applications natives, y compris une plus grande accessibilité, la compatibilité et la rentabilité.

L’instantanéité : L’application Web mobile donne un accès instantané à l’information d’un simple clic sur un résultat de recherche, un lien dans un email ou un magazine électronique. Contrairement aux applications natives, l’utilisateur ne doit pas d’abord télécharger et installer l’application à partir d’un “store” avant que le contenu puisse être consulté – un obstacle important entre l’engagement initial et l’action/conversion.

La compatibilité : L’application Web mobile est accessible sur 100% des smartphones (iOS, Android, Blackberry, WindowsPhone,..) et sur toutes versions – aucune fragmentation. De plus les adresses Web mobiles sont facilement intégrables avec d’autres technologies mobiles telles que les SMS, les QR-codes ou le NFC.

La visibilité : Les applications Web mobile sont indexées par les moteurs de recherche. Leur contenu est donc recherchable par les utilisateurs et participe à la popularité de votre domaine (Page Ranking). Il est aussi beaucoup facile pour les utilisateurs de partager ces informations (SMS, eMail, réseaux sociaux).

Si vos objectifs mobiles sont principalement axé sur le marketing, ou si votre but est de fournir un contenu et d’établir une présence mobile qui puisse être facilement partagée entre les utilisateurs et les moteurs de recherche, l’application Web mobile est le choix logique.

Article rédigé pour ImmoMagazine #8 par Raphaël Cornuz